contenu | table des matières | accessibilité

News du 9 février 2012

Et pendant ce temps...le GFIO avance

En prévision des élections présidentielles de cette année et depuis le milieu de 2011, le GFIO a uni ses forces pour promouvoir l'image et la connaissance de l'ostéopathie auprès des politiques et des administrations, des groupes de réflexion et des milieux d'influence.

C'est un travail de longue haleine que nous avons entrepris qui a nécessité la participation de nombreux membres des différents conseils d'administration des associations composant le GFIO.

C'est la plus importante opération de lobbying entreprise par les ostéopathes depuis la naissance de notre profession.
Ce travail se poursuit avec toute la discrétion nécessaire afin de ne pas générer des réactions contreproductives de la part des opposants à l'ostéopathie.

Tous les partis influents ont été approchés et nous avons ciblé bien sûr les personnalités les plus influentes susceptibles de nous apporter leur soutien.

Nous pouvons aujourd'hui vous livrer un certain nombre d'informations sur des événements qui se sont passés en 2011 . Vous comprendrez aisément que nous soyons beaucoup plus discrets sur ceux qui se déroulent en ce moment Sachez d'ores et déjà que jamais l'ostéopathie n'a été aussi bien représentée dans les différentes instances et que ce travail indispensable de "bénédictin" nous promet pour notre profession des lendemains qui chantent.

Premier exemple, Dominique a rencontré dans un long échange fructueux portant à la fois sur les Professions Libérales et les ostéopathes à Lyon fin juin, grâce au maire Gérard Collomb, un candidat tout juste déclaré qui allait bientôt beaucoup faire parler de lui.: M. François Hollande.